Cellules souches : L’I-Stem, le plus grand laboratoire français

Actu Technologique
Actu. technologique
Entreprise

i-stem-300.jpg

Par Anna Musso

Le premier congrès international sur les cellules souches embryonnaires humaines se tient, depuis hier, au Génopole® d’Evry (91). A cette occasion, Pascal Fragner, chercheur à l’Institut des cellules souches pour l’étude et le traitement des maladies monogéniques (I-Stem) implanté dans le Génopole®, présente les missions de l’I-Stem et explique l’intérêt des cellules souches pour la recherche de traitements contre les maladies rares.

Quels sont les objectifs de l’Institut des cellules souches pour l’étude et le traitement des maladies monogéniques (I-Stem) ?
L’I-Stem est le plus grand laboratoire français dédié à l’élaboration de traitements fondés sur le potentiel offert par les cellules souches et applicables aux maladies rares d’origine génétique. Il s’agit d’une Unité mixte de recherche de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de l’Université d’Evry Val d’Essonne, en collaboration avec l’Association française contre les myopathies (AFM) via le Centre d’étude des cellules souches (CECS). Créé il y a trois ans au Génopole® (1) d’Evry (91), ce centre de recherche et de développement regroupe environ 70 chercheurs et il est actuellement dirigé par le Professeur Marc Peschanski. Nous centrons nos efforts sur les maladies rares, car ne touchant qu’une personne sur 6 000 ou 8 000, elles intéressent peu l’industrie pharmaceutique. Notre objectif est de comprendre les mécanismes de ces maladies rares afin d’élaborer des traitements adaptés. []

 

logo-ILJ-150x69.gif

Lire la suite sur le site innovationlejournal.com

Posté le 30/01/2008

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :