RSE : Les industriels du médicaments se cherchent

Portraits d'anciens
Pédagogie

arton2037-200x149.jpg

Par Lise Mayrand

L’organe fédérateur des industriels du médicament, le Leem, vient de dresser un état des lieux de sa politique de responsabilité sociale (RSE) pour l’année 2007. Une démarche qu’il a fait analyser dans le même temps par l’Institut de développement durable et des relations internationales (IDDRI) et la chaire de développement durable de Sciences Po.

Des points faibles sont à noter concernant le manque de concertation, la gestion des risques liés au médicament, la déontologie et aux choix commerciaux du secteur. L’industrie du médicament construit sa politique de responsabilité sociale.

Si l’on en croit son récent rapport , cette année marque la mise en place des structures internes de RSE avec l’adoption d’une  » stratégie  » spécifique adoptée par le conseil d’administration du Leem en juillet, la création d’un  » Comité RSE  » et la définition de chantiers ( biodiversité, environnement, accès aux soins, diplomatie sanitaire), auxquels se sont ajoutés des objectifs pour l’année 2008. Ces derniers sont divers : maîtrise de l’impact environnemental des médicaments tout au long de leur cycle de vie( rejets, effets des substances dans la nature, déchets…), bon usage des médicaments, diversité dans le recrutement par la généralisation des CV anonymes, création d’indicateurs de développement durable… Des objectifs élaborés après l’examen d’experts-chercheurs de Science Po et de l’Iddri. []

 

dvlpdurable-400x50.jpg

Lire la suite de cet article sur le site du Journal du Développement Durable


 

Posté le 14/02/2008

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieurs spécialisée en Biotechnologies, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétologie, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle préparatoire (2 ans) et le cycle ingénieur (3 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.) : Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :