Bactéries : Un « GPS moléculaire » pour tracer le transfert d’ADN

Actu Technologique
Actu. technologique

Par Elsa Bellanger

cnrs-200.jpgUne équipe de recherche de l’Inserm a mis au point une sorte de « GPS moléculaire » permettant de mieux comprendre la sexualité des bactéries et la façon dont se transmet l’ADN. L’ambition est d’élucider le développement de leurs résistances aux antibiotiques et de donner des informations sur l’instabilité des chromosomes souvent associée à la cancérisation des cellules des mammifères.

Ana Babic et ses collègues de l’Unité Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) 571 « Génétique moléculaire, évolutive et médicale », dirigée par Miroslav Radman, ont mis au point une sorte de « GPS » bactérien qui pour la première fois a permis de suivre le transfert et les échanges d’ADN, en temps réel, à l’intérieur de chaque bactérie et de ses « descendants ».
Les bactéries sont des modèles simples d’êtres vivants dont les mécanismes moléculaires peuvent être extrapolés. Comprendre leur mécanisme de reproduction peut permettre d’élucider le développement de leurs résistances aux antibiotiques et donner des informations sur l’instabilité des chromosomes souvent associée à la cancérisation des cellules des mammifères. []

 

logo-ILJ-150x69.gif

Lire la suite sur le site innovationlejournal.com


 

Posté le 31/03/2008

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :