Recherche : Un champignon glouton, espoir des biocarburants

Actu Technologique
Actu. technologique


Henrissat-200.jpgPar Céline Bétoulières

Si les agrocarburants, fabriqués par l’agriculture, ont montré leurs limites, les biocarburants de deuxième génération, réalisés à partir de débris végétaux, représentent un nouvel espoir dans ce domaine. Un champignon glouton, dont le génome a récemment été décrypté par des chercheurs du CNRS (Université de la Méditerranée et de Provence), pourrait être la solution.

Le champignon Trichoderma reecei a livré ses secrets. Son génome vient d’être décrypté à Marseille par une équipe de chercheurs dirigée par Bernard Henrissat, du laboratoire Architecture et fonction des macromolécules biologiques (CNRS/Université de la Méditerranée et de Provence), en collaboration avec une équipe américaine. Cette découverte offre de nouvelles perspectives pour la fabrication de biocarburants de deuxième génération. Comment fonctionne ce champignon ? : Ses enzymes aux propriétés catalytiques performantes transforment les végétaux en sucres simples, dont il se nourrit. Des sucres qui vont ensuite fermenter, facilitant la transformation en éthanol, un biocarburant utilisable dans un moteur à essence. Une révolution pour le développement des biocarburants, car ses filières de production actuelles, élaborés à partir de céréales et de betteraves sucrières, ne représentent pas des solutions viables à terme. []

 

dvlpdurable-400x50.jpg

Lire la suite de cet article sur le site du Journal du Développement Durable

 

Posté le 02/06/2008

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :