Microalgues : L’aliment-santé du futur ?

Actu Technologique
Actu. technologique

arton250.jpg

Naturellement riches en protéines, vitamines, acides gras oméga 3 et antioxydants, les microalgues pourraient s’avérer très précieuses, à l’avenir, pour améliorer le statut nutritionnel et la santé des populations. C’est en tout cas le pari du groupe Roquette, premier producteur français de l’industrie amidonnière, spécialisée dans la chimie du végétal, qui coordonne le vaste programme de recherche européen « AlgoHub », soutenu par Oseo Innovation.

« Parce que l’alimentation est au cœur de nombreuses problématiques de santé publique (maladies chroniques, obésité…) et que le désir de santé de la société va croissant, sur fond de vieillissement de la population et de carences alimentaires, Roquette a choisi de se positionner sur un secteur encore peu développé en Europe : l’utilisation de microalgues à des fins de nutrition, santé, pharmaceutique, cosmétique et aquaculture  » a annoncé hier, Marc Roquette, PDG du groupe du même nom, à l’occasion d’une conférence de presse. Naturellement riches en protéines, vitamines, acides gras oméga 3 et antioxydants, les microalgues pourraient s’avérer très précieuses, à l’avenir, pour améliorer le statut nutritionnel et la santé des populations. C’est en tout cas le pari de l’entreprise Roquette, basée à Lestrem (Pas-de-Calais) et spécialisée dans la chimie du végétal qui se présente comme étant le premier producteur français et quatrième producteur mondial de l’industrie amidonnière.

Chef de file d’un programme européen d’envergure

Déjà expert dans la transformation des matières premières agricoles, Roquette a racheté en janvier dernier, la société allemande BPS (Bioprodukte Prof.Steinberg) dotée d’un solide savoir-faire dans la culture des microalgues (notamment la chlorelle très riche en nutriment, vitamines et minéraux et actuellement premier complément alimentaire utilisé au Japon) à des fins alimentaires, et coordonne le vaste programme de recherche européen « AlgoHub ». Labellisé par les deux pôles nationaux de compétitivité « Nutrition Santé Longévité » et « Filière produits aquatiques » basés dans la région Nord-Pas-de-Calais, et soutenu par Oseo Innovation à hauteur de 10 millions d’euros, le projet, d’un coût total de presque 28,5 M€, regroupe pas moins de 14 partenaires publics (Institut Pasteur de Lille) et privés (Bonduelle, Pierre Fabre…). Objectif final : développer une filière intégrée microalgues en Europe et dans le monde afin d’exploiter les propriétés nutritives de ces micro-organismes.

Une alternative au poisson

« Face à la raréfaction et à l’augmentation du prix du poisson, riche en oméga 3, en protéines et en vitamines, la production massive de microalgues et leurs utilisations pourraient permettre d’enrichir des aliments et d’améliorer ainsi l’alimentation ou de pallier aux carences des populations défavorisées. []

logo-ILJ-150x69.gif

Lire la suite sur le site innovationlejournal.com


 

Posté le 03/11/2008

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :