Une école qui forme à tous les métiers

Vie étudiante
Vie étudiante

 

lauriane.JPG

Lauriane Herzog est en dernière année, à Supbiotech : sa promotion va se retrouver sur le marché de l’emploi dans quelques mois. Énormément de choses se sont passées, durant ces cinq années, qui ont changé la lycéenne, bac en poche, un peu incertaine de ses choix professionnels en une jeune femme fermement décidée à travailler dans le domaine qui lui plaît.

"J’ai toujours rêvé de travailler dans la cosmétologie, toujours, j’ai suivi un parcours très classique. Je cherchais une école qui me formerait sur un domaine pointu (comprendre la biologie permet de mieux appréhender mes passions personnelles) mais je voulais absolument travailler dans la cosmétologie, ça revenait constamment dans mon discours. Hors de question de faire esthéticienne, je ne veux pas d’un travail station debout en salon, non, je souhaitais conjuguer mes petits plaisirs de fille (se maquiller, mélanger des produits, découvrir de nouvelles gammes) à un métier autour de la beauté, mais qui ne soit ni trop technique, ni dans le service direct à la clientèle.

J’ai eu une vraie révélation après mon stage à Londres, chez CrystalPharma : la r&d en cosméto n’était vraiment pas pour moi, par contre le marketing m’attirait énormément. J’ai acquis mes premiers réflexes professionnels, durant ces quatre mois, je m’occupais des achats, en anglais. De retour en France, j’ai cherché des terrains de stage, sur les sites internets de grands groupes comme l’Oréal. Après un entretien, j’ai débuté chez Yves Rocher et…j’adore ! Yves Rocher est une grande marque de cosmétologie végétale, j’apprends énormément de choses sur le terrain mais j’en comprends aussi beaucoup. Si la glycolyse ne me semblait pas nécessaire lorsqu’on me l’enseignait en cours, c’est pile le genre de compétences que je suis amenée à connaître, parfois, face à de nouveaux projets.

"Travailler dans la communication, dans une excellente ambiance"

logo_Yves-Rocher.jpg

Je travaille à la communication, l’ambiance est excellente, ça compte beaucoup pour moi, cette atmosphère de bonne humeur, même lors des coups de pression, qui arrivent, comme partout. Pour schématiser mon travail, les gens du marketing ont déterminé une cible pour une gamme de produits, les besoins de cette cible et nous, à la communication, nous décidons de notre campagne de publicité. Nous choisissons un mannequin, nous réfléchissons à sa posture, à ce qu’elle doit exprimer. Il nous faut coordonner le travail avec les photographes, les maquilleurs. C’est exactement ce que je voulais faire !

Avec un peu de recul, je réalise que j’ai aussi été formée pour ça au sein de SupBiotech. Un exemple : si vous prenez les présentations à l’oral, par exemple, j’aurais été incapable, il y a cinq ans, de parler quarante minutes en anglais ou en français d’un projet, devant un powerpoint. Nous avons travaillé sur l’élocution, la prise de parole…et sur notre savoir-être en entreprise, qui n’est pas inné ! Régularité, vocabulaire professionnel, ponctualité, travail en équipe. Je quitte mon école dans très peu de temps et je suis formée pour ce que je souhaitais faire : j’ai désormais les compétences…et je vais bosser dans le glamour ! Je connais les aspects techniques du secteur dans lequel je travaille, ça me donne un plus indéniable. Allier une passion personnelle à un métier, ça n’a pas de prix, de nos jours.”

Posté le 06/02/2009

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieurs spécialisée en Biotechnologies, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétologie, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle préparatoire (2 ans) et le cycle ingénieur (3 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.) : Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :