Un concours organisé par le M.I.T : en route pour Boston !

Actu Technologique
Actu. technologique
Entreprise
Evénements
Pédagogie
Vie étudiante

S’inscrire à un prestigieux concours international organisé par le M.I.T (Massachusetts Institute of Technology), en partant avec un mois de retard ? Pas de souci, les étudiants de Sup’Biotech gèrent, et gèrent plutôt bien. Rencontre avec Ranya Jamali, chargée de communication d’un groupe très motivé pour remporter quelques prix cet automne à Boston.

stockxpertcom_id67805_jpg_dfebf749fc1921846e3ac7f7191c2801.jpg Ranya Jamali : “Pour la première fois de son histoire, l’école Sup’Biotech participe à l’I.G.E.M (International Genetically Engineered Machine Competition), concours international de biologie synthétique organisé par le prestigieux M.I.T. Il regroupe plus de 112 équipes venues de 112 universités du monde entier et non des moindres : Harvard, Brown University, Cambridge ou…Sup’Biotech.

Notre équipe est partie avec un sérieux handicap. En effet, nous nous sommes inscrits hors délai car nous ne connaissions pas l’existence du concours. Nous étions néanmoins extrêmement motivés dès que nous avons pris conscience des enjeux et avons effectué un peu de lobbying auprès des organisateurs pour que notre école puisse être inscrite.

mit-seal_400x400.gifUn sacré retard donc, que nous sommes en train de combler en mettant les bouchées doubles. Nous sommes treize candidats, issus de toutes les promotions de l’école, de la première à la dernière année. C’était une volonté de l’équipe de panacher ainsi les niveaux de formation et les profils. De cette manière, l’an prochain, après le départ des élèves de cinquième année, ceux des années suivantes transmettront l’expérience et les bases acquises lors de l’exercice actuel.

Le concours I.G.E.M a lieu chaque année du 31 mars au 02 novembre. Pour nous, la préparation a commencé début mai. Le thème est l’ingénierie biologique : schématiquement, il s’agit de prendre un peu tout ce qui se fait dans l’organisme vivant pour le standardiser afin de pouvoir l’utiliser sur une base commune dans la communauté scientifique.

Notre projet repose sur un système permettant d’apporter un gène thérapeutique à des cellules cibles au sein d’un tissu spécifique (exemples de tissus : cœur, foie) pour lutter contre une physiopathologie humaine particulière.
 
Nous avons réparti les membres de l’équipe en deux branches. Certains s’occupent de la R & D (recherche et développement) en laboratoire, d’autres font du Marketing& Communication pour trouver le financement nécessaire au projet ainsi que pour la création des divers supports de communication inhérents au concours. Des sponsors ont été démarchés et nous avons déjà trouvé la moitié de la somme nécessaire (au 10 août, 15 000 euros sur 30 000). En effet, il faut de l’argent pour la recherche au quotidien, mais il en faut aussi pour les frais de voyage et de séjour à Boston où se déroulera la présentation orale du projet, du 30 octobre au 02 novembre 2009.

 
Pour trouver des financements, nous avons contacté des entreprises qui souhaitent nous soutenir et dont l’image sera véhiculée sur nos avancées tout au long du projet. Les 30 000 euros demandés comprennent :
• les coûteux protocoles scientifiques,
• la réalisation technique,
• le voyage et le séjour à Boston,
• la présentation du projet.

 
Le projet a déjà séduit Takara Bio Europe (société de commerce international), l’Ambassade de France aux USA, etc.

Précisons que le jury notera notre projet et sa présentation mais également le site internet Wiki de ce même projet, lieu qui synthétise toutes nos avancées, le cœur de notre travail. Sa forme et son aspect pédagogique compteront pour beaucoup dans la compétition".

Un projet à suivre jusqu’à la fin octobre, sur le site de Sup’Biotech ainsi que sur le Wiki de l’équipe.

Posté le 08/09/2009

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :