Les salmonelles sous surveillance

Actu Technologique
Actu. technologique
Entreprise

Interview en images de François-Xavier Weill, responsable de l’unité de recherche et d’expertise des bactéries pathogènes entériques à l’institut Pasteur.

Cette interview traite des salmonelles – des bactéries responsables chaque année de plus de 20 000 cas d’infections alimentaires en France.

Dans cet épisode, François-Xavier Weill décrit l’activité de recherche et de santé publique de son unité, centre national de référence sur les agents pathogènes tels que les Salmonelles, les Escherichia coli, les Shigella et les vibrions cholériques. A l’aide d’outils moléculaires, l’unité est en charge de surveiller l’apparition d’épidémies et donner ses recommandations sur l’utilisation des antibiotiques.

<h3>Institut Pasteur – François-Xavier Weill</h3><p>Oui .
Je suis le docteur François-Xavier veille . Je suis chef de l’unité des bactéries pathogènes à l’ <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/677/institut-pasteur.html »>institut pasteur</a> et mon unité ce occupent de surveiller et de faire de la recherche sur plusieurs bactéries responsables d’infections digestives .
Je le
une salmonelles . C’est une bactérie et c’est une bactérie qui vit dans le tube digestif de la plupart des animaux à son choix et à sang froid , donc en fait la salmonelles en soi n’existe pas . Il y a plein de types différents . On a déterminé : plus de 2500 à l’heure actuelle , chaque petit peu dans un réservoir particulier . Donc quand ce sont des animaux sont chauds qui sont utilisées pour l’alimentation , hé bien ça rend au contact de l’homme qui a mangé des dérivés de ces animaux de la viande , du lait et du fromage . Donc , puis et qui entraîne cette gastro- entérite bactérienne pour leur la monnaie . L’autre représente à peu près 20000 cas confirmés par an en France dans notre pays . Ce sont essentiellement des salmonelles d’origine alimentaire d’origine animale , mais on ne environ 100 à 200 cas de fièvre typhoïde également en France chaque année , ce sont dans ce cas -là , des gens qui ont compris traquer la maladie dans lors d’ voyage en pays étranger .
Le projet
notre activité dans l’unité des bactéries pathogènes . C’est une activité de recherche est une activité de santé publique sur les salmonelles , les Seychelles chaque nuit les et les vibrer Lyon le
sachons du choléra . Notre unité est reconnu par le ministère de la santé comme centre National de référence pour ses différents pathogènes et à ceux qui nous sommes , en charge de la surveillance au niveau National de ces infections et en pratique , ça veut surtout dire qu’on est en charge de détecter le plus rapidement des épidémies de façon à ce que des mesures soient prises avant que les un grand nombre de cas avec ensuite et de ses potentielles .
Je crois qu’aujourd’hui .
Le rôle essentiel c’est un rôle donc de dépister le plus rapidement possible les épidémies . Pour ça , il faut pouvoir utiliser ou créer de nouveaux outils moléculaires pour déterminer le type de la salmonelles .
Que l’on nous envoie pour expertise . Donc ça c’est de la mission principale également en suivant les tendances de la résistance aux antibiotiques . On peut pouvoir donner aux médecins en France praticiens des recommandations sur l’utilisation plutôt de tel ou tel antibiotique de façon à ce qui est une stratégie de victimisation des antibiotiques qui , sans cette stratégie aurait conduirait à 8francs à l’apparition de souches résistantes à tous les antibiotiques .
Je je lui
on observe une baisse des salmonelles osent alimentaire humaine beaucoup depuis ces dix dernières années grâce à des mesures de lutte au niveau National et européen dans différentes filières animales notamment la filière avicole avec les les poules pondeuses au niveau de l’oeuf , puisque c’est quand même un réservoir important quant à la fièvre typhoïde ça diminue Sion et est notable depuis une quarantaine d’années grâce aux progrès cette fois -ci , de l’hygiène , grâce aussi aux progrès au niveau de l’assainissement d’injection et de la totalité de l’eau .
Je crois je
</p><a href= »http://video.supbiotech.fr/video/institut-pasteur—francois-xavier-weill/985.html »><img width= »545″ height= »306″ alt= »Institut Pasteur – François-Xavier Weill » src= »http://video.supbiotech.fr/uploads/vpo/20110902-114148/attachedFiles/Media/thumbnail_url/6f22e34a84f971d193daa26123989697.jpg » /></a>

Posté le 15/11/2011

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :