Les maladies liées au voyage

Actu Technologique
Actu. technologique
Entreprise

Interview en images de Paul-Henri Consigny, responsable du Centre médical de l’Institut Pasteur.

Cette interview traite des maladies liées au voyage. Celles-ci, multiples, vont de cas dits simples, comme la dengue et le paludisme, à des cas plus sérieux nécessitant hospitalisation et rapatriement.

Dans cet épisode, Paul-Henri Consigny décrit l’activité de conseil et de santé publique du Centre de Vaccinations internationales et du service de consultation de maladies infectieuses et tropicales, qu’il dirige en tant que responsable du Centre médical de l’Institut Pasteur. Il y aborde l’étude des spécificités des risques liés à certains pays et la nécessité des consultations avant et après un voyage.

<h2>Institut Pasteur – Paul-Henri Consigny</h2><p>Oui .
Ensuite la réconcilie je suis responsable du <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/2666/centre-medical.html »>centre médical</a> <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/677/institut-pasteur.html »>institut pasteur</a> et à ce titre du centre de vaccinations internationales est -il de la consultation malien infectieuses et tropicales .
Je me semble
les Madelinots voyages sont multiples . Si on garde à peu près 10 pour cent des gens qui vont partir étrangers vont se retrouver à consulter sur place peu près un pour cent à un pour 1000 va être hospitalisé sur place . Donc c’est important pour question de problèmes pour les problèmes simples . Ce sera le ce sera un des problèmes de peau sera par de fièvre , un petit peu plus sérieux avec des diagnostics le fier . Il y a une dingue à une crise de <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/2668/paludisme.html »>paludisme</a> ou d’autres maladies tropicales , les hospitalisations et les rapatriement seront beaucoup plus à des causes non infectieuses comme les accidents cardio- ou de la traumatologie des accidents . Donc en résumé ce qu’on est amené à voir . Nous , c’est la petite fraction qui correspond <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/722/maladie.html »>maladie</a> simple
plus ou moins graves , certes , mais qui relève pas d’un rapatriement sanitaire .
Le
ces conseils vont tourner autour de plusieurs choses principales : les vaccins , la prévention des maladies à moustiques et la prévention des maladies liées à l’alimentation . Nantes . Les trois grands thèmes qu’on va aborder chaque pays a ses propres risques , y compris la France donc on va évaluer le risque en fonction de la présence de différentes maladies sur place . un dans tel pays telle ou telle <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/722/maladie.html »>maladie</a> qui présente option parce que tel ou tel moustique est présent , par exemple , parce que les conditions sanitaires sont dégradés ou pas , donc ça va dépendre beaucoup de paramètres , y a des maladies qui sont présentes sur toute la planète . On prend un exemple simple affluent hépatite a ou la fièvre typhoïde en sachant que ce sont des maladies qui vont être prévalence uniquement quand les conditions sanitaires sont pas bonnes et Ben Ali qui sont présentes uniquement à certains endroits , on va prendre un exemple , la fièvre jaune est présent uniquement en Afrique Inter tropical ou en Amérique du Sud . Donc , chaque pays a ses ses spécificités en termes de risques de façon générale plus niveau , ça a été arrêté . Mais moi , le risque est élevé .
Je ne me semble
les patients ne viennent pas systématiquement demander Conseil puisque parmi les messages qu’on leur donne , c’est moi qui a , de <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/722/maladie.html »>maladie</a> ou de symptômes anormal au retour de <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/2667/voyage.html »>voyage</a> en particulier un chrétien vous consultait , on a encore eu un patient qui est mort du <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/2668/paludisme.html »>paludisme</a> . Il y a cette semaine en France alors qu’on devrait pas . Il n’a pas consulté au retour de <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/2667/voyage.html »>voyage</a> . Donc , il a laissé traîner les choses et voilà , on sait que le <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/2668/paludisme.html »>paludisme</a> , ça peut être une <a href= »http://video.supbiotech.fr/tag/722/maladie.html »>maladie</a> mortelle . Voilà , c’est un exemple typique : il faut absolument est dans la dans dans la le Conseil aux voyageurs et à la sensibilisation sur l’exposition au risque de maladies graves . C’est pas on peut pas toujours tout prévenir , malheureusement on va réduire la la probabilité n’aura pas la mettre à 0 . Par contre , on peut faire c’est très linéaire que il faut absolument fanatique rapide retour ça c’est fondamental . Donc ça , on le dit , c’est le dernier message d’importation pour être sûr que on retient la dernière chose entendue la chose qu’on va donner en sortant
je je que</p>

Prolongement des conférences mensuelles destinées au grand public, les formats courts publiés sur le site de Sup’Biotech dans le cadre de la collaboration « Ils font avancer la recherche » exposent de façon simple et accessible les sujets étudiés dans les laboratoires de l’Institut.

Ces vidéos viennent agrémenter tous les quinze du mois la partie « actualités » de Sup’Biotech, rejoignant simultanément les vidéos déjà existantes sur le site consacré aux recherches menées par l’Institut Pasteur.

Posté le 15/12/2011

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :