Une collaboration inédite pour un projet innovant

Actu Technologique
Actu. technologique
Entreprise
Pédagogie
Vie étudiante

Sup’Biotech allie les compétences de ses étudiants à celles de deux autres écoles du Groupe IONIS, IPSA et Epitech, autour d’un projet de synthèse de biocarburants.

2biocarburant.jpg

La synthèse de biocarburants est l’une des pistes actuellement explorées par les industries aéronautiques et biochimiques pour remédier à la disparition progressive du pétrole. Les enjeux de la recherche dans le domaine sont principalement scientifiques et économiques : les deux principaux paramètres sont en effet l’efficacité énergétique et le coût. Sup’Biotech a décidé d’associer les compétences de ses étudiants, dans le cadre d’un Sup’Biotech Innovation Project (SBIP), à celles d’étudiants en aéronautique de l’IPSA et d’étudiants en informatique d’Epitech pour tenter d’apporter une réponse pertinente à cette problématique. 
Le projet, qui a vocation à s’étaler sur plusieurs années avec des équipes renouvelées d’étudiants, encadrées par des responsables des trois écoles, consiste à dépister par chimie-informatique de nouvelles enzymes pour la synthèse de biocarburants. « On recherche ainsi des nouvelles façons simples et peu coûteuses pour produire des molécules d’intérêt industriel dans le domaine de l’énergie », précise Jean-Yves Trosset, l’un des encadrants du projet, responsable du laboratoire de bioinformatique à Sup’Biotech (BIRL). « Des partenariats avec des entreprises intéressées par ces sujets, tels que la société Novabiom, spécialiste des biomasses végétales, sont d’ores et déjà envisagés », poursuit Pierre Ougen, responsable des projets étudiants de Sup’Biotech. 
 
Synthétiser un biocarburant performant 
 

2model_molecule.jpg

Tandis qu’une équipe d’étudiants de l’IPSA s’attachera à spécifier les propriétés devant être respectées par les biocarburants en fonction des machines thermiques susceptibles de les utiliser et qu’une autre d’Epitech se penchera sur la conception d’outils informatiques utiles aux recherches impliquant l’usage de la bioinformatique, l’équipe de Sup’Biotech se concentrera sur les aspects proprement biologiques. 
 
Les étudiants de Sup’Biotech travailleront au sein du laboratoire du BIRL pour la phase de recherche de données et de modélisation avec l’aide dans un premier temps de Pipeline Pilot, un logiciel à la pointe de ce domaine, puis des nouveaux outils développés par l’équipe d’Epitech. Ils réaliseront ensuite les expériences sur les molécules dans les laboratoires expérimentaux de Sup’Biotech. 
 
Associer les compétences 
 

2moteur_avion.jpg

Les étudiants de l’IPSA les soutiendront dans leur travail en isolant les propriétés devant être respectées pour des moteurs à combustion thermique et pour des turboréacteurs, décrites en termes généraux par Jean-Pierre Rivere, professeur d’énergétique et responsable du laboratoire de mécanique des fluides appliqué à l’aérodynamique de l’IPSA : « Les propriétés devant être respectées sont la miscibilité avec les hydrocarbures, le fait d’avoir un indice d’octane élevé (ndlr vertu antidétonante), un processus de fabrication sein et de coût modéré. » 
 
Quant aux étudiants d’Epitech, ils développeront des outils de chimie informatique spécialisée pour naviguer dans l’espace chimique et prédire les voies de synthèse naturelles les plus pertinentes. Pour Cyril Pierre de Geyer, directeur des études et de l’innovation à Epitech, « il s’agit pour les étudiants de l’école de faire de l’informatique au sens véritablement noble du terme, d’imaginer et de concevoir comment traduire et traiter des données appartenant au domaine de la biologie de manière informatique pour faire avancer la recherche et le développement. C’est un vrai sujet de collaboration et d’innovation ». 
 
La convergence d’étudiants passionnés par les biotechnologies, l’ingénierie mécanique et l’informatique autour d’un grand projet d’avenir comme la synthèse d’un biocarburant performant s’avère être une synergie prometteuse, tant la question de l’après-pétrole est encore loin d’avoir trouvée sa solution dans les domaines aéronautique et biochimique.

Posté le 01/12/2011

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :