« Le secteur des biotechnologies est dynamique et en plein développement »

Actu Technologique
Actu. technologique
Entreprise

4Laurence_Friteau.png

Interview de Laurence Friteau, responsable Kelly Scientifique Paris, sur les métiers des biotechnologies. Kelly scientifique, division spécialisée du groupe Kelly, se présente comme le leader mondial du recrutement de scientifiques.
Comment évoluent les métiers des biotechnologies et les postes ?
Ces domaines concernent des métiers assez diversifiés. On trouve des fonctions totalement scientifiques, pour la recherche et le développement (R&D), ou encore des fonctions qui nécessitent une double-compétence, comme pour le marketing, la vente, les affaires réglementaires ou encore la qualité. A partir d’une formation scientifique commune, on peut en effet accéder à différents types de métiers, assez variés. Cela reprend d’ailleurs l’organisation de Sup’Biotech avec ses différentes options (R&D, marketing et production). Concernant la R&D, des postes peuvent être couverts par des profils d’ingénieurs. Mais ces formations peuvent également être complétées par des doctorats et se spécialiser sur une thématique particulière, pour rester dans la recherche pure. Les profils ingénieurs peuvent aussi intéresser le développement qui nécessite d’interagir avec d’autres départements dans l’entreprise comme le marketing. Le secteur des biotechnologies s’oriente de plus en plus vers une logique de réalité de business, c’est pourquoi les profils mixtes sont les plus recherchés. L’anglais est aujourd’hui devenu quasi indispensable en raison de l’internationalisation.
Y a-t-il de nouveaux métiers ? 
De nouveaux métiers ont effectivement vu le jour, notamment dans la recherche, avec des postes de chargés de valorisation. Ces derniers sont liés à la volonté gouvernementale de mettre en place des partenariats public/privé. De nouveaux postes émergent également en ce qui concerne les produits, suite à l’évolution de la visite médicale : ces métiers d’expert produit demandent une expertise scientifique pointue pour assurer notamment l’interface avec les leaders d’opinion.
Quels domaines recrutent le plus ? 
Le secteur pharmaceutique recrute toujours beaucoup. Mais d’autres secteurs sont également dynamiques, comme ceux des dispositifs médicaux ou de la cosmétique. Le domaine des équipements de laboratoires recrute également des profils techniques orientés marketing/vente. Différents facteurs vont pouvoir impacter les recrutements. Ce sont notamment des facteurs régionaux sachant qu’en région parisienne, on recrute beaucoup pour les sièges sociaux tandis que la production ou encore la R&D se retrouvent plutôt implantée en région. La structure d’entreprise (start-up ou grands groupes) va également influer sur les recrutements. Dans les start-up, par exemple, on recherchera des profils souvent plus polyvalents que dans les grands groupes.
Les biotechnologies semblent promises à un bel avenir ?
Le secteur des biotechnologies est en effet dynamique et en plein développement. C’est un secteur qui continue à recruter des profils qualifiés, qui par définition, sont assez épargnés par le chômage.

Posté le 09/07/2012

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :