Sartorius Stedim Biotech, une entreprise à Sup’Biotech

Événements
Entreprise

Sartorius Stedim Biotech développe des équipements de bioproduction à destination de l’industrie biopharmaceutique. C’est de chez Sartorius Stedim Biotech que proviennent les bioréacteurs de la récente unité de bioproduction de l’école. C’est entre autre pour cette raison que la société a choisi le site de Sup’Biotech pour organiser son showroom destiné à présenter sa nouvelle gamme de fermenteurs et de bioréacteurs. Rencontre avec Brigitte Delaplace, directrice des ventes pour la zone France Nord et Suisse Romande de Sartorius Stedim Biotech et Thibaut Serain (Sup’Biotech promotion 2009), ingénieur technico-commercial dans la même entreprise.

Sartorius_Stedim_Biotech.jpg

Pourquoi avoir choisi Sup’Biotech pour présenter vos nouveaux produits ?

Brigitte Delaplace : C’est une école qui est réputée pour sa formation aux métiers des biotechnologies. Par ailleurs, depuis que nous avons fourni le matériel de bioproduction équipant le laboratoire de Sup’Biotech, nous souhaitons entretenir un partenariat fort avec l’école et ses élèves.

Vous avez engagé Thibaut Serain, ancien étudiant de Sup’Biotech, dans votre équipe. Quelles qualités vous ont plu chez lui ?

Brigitte Delaplace : Thibaut a un très bon bagage technique et scientifique, ce qui est essentiel dans son métier. Les personnes occupant les fonctions commerciales chez Sartorius Stedim Biotech doivent avant tout posséder un background scientifique. Cela dit, ils doivent également démontrer des qualités humaines très importantes pour un commercial : l’écoute et le relationnel. Or, Thibaut possède toutes ces qualités ! Enfin, grâce aux multiples stages (dont certains à l’étranger) qu’il a effectués dans le cadre de ses études, Thibaut a acquis une bonne connaissance du milieu de l’entreprise, ainsi qu’une maîtrise de la langue anglaise. Or, ces compétences sont rares, en particulier quand les étudiants ont suivi des formations uniquement théoriques.

Thibaut Serain : A la base, j’avais un profil Recherche et Développement. J’avais effectué tous mes stages en R&D. Après mon dernier stage en 2010, j’ai été approché par un recruteur pour Sartorius Stedim Biotech. Plus j’avançais dans ce processus de recrutement, plus je me rendais compte que le poste avait un important volet technique avec lequel je me sentais à l’aise. Que ce soit dans les biotechnologies, l’industrie pharmaceutique traditionnelle ou l’agro-alimentaire, j’allais évoluer dans un milieu connu. Sartorius Stedim Biotech n’engage que des ingénieurs ayant un bagage scientifique important pour les postes comme le mien. Aussi, les enseignements reçus à Sup’Biotech m’ont été plus qu’utiles. Il faut pouvoir parler de fermentation, de traitement de molécules d’intérêt, de procédé de production de médicament ou autre sujet pointu avec un client. Par ailleurs, ma connaissance du fonctionnement de l’industrie pharmaceutique, de la recherche à la mise sur le marché, acquise à l’école a été un plus indéniable.

Comment êtes-vous passé d’un profil d’expert en biotechnologies à celui d’ingénieur technico-commercial ?

Thibaut Serain : Au départ, j’avais l’image du commercial partant avec sa valise d’échantillons pour vendre tout ce qu’il peut à n’importe quel prix. Mais mon manager m’a rapidement expliqué que mon métier n’allait absolument pas consister en ça. Le travail de commercial chez Sartorius Stedim Biotech est de recueillir les besoins du client et de lui fournir la solution la mieux adaptée, pas de lui vendre un matériel aberrant à des prix absurdes. Il s’agit d’un travail technique et commercial sur le long terme, sur plusieurs mois voire plusieurs années pour certains projets. Une relation de confiance s’établit. L’aspect commercial n’est finalement pas énorme dans mon poste.

Y’a-t-il encore des opportunités d’emplois chez Sartorius Stedim Biotech ?

Brigitte Delaplace : Oui, bien sûr ! Nous avons régulièrement besoin de profils experts en biotechnologies dans les fonctions d’ingénieurs technico-commerciaux ou « d’application specialists » qui, en véritables spécialistes d’une technologie ou d’une gamme de produits, apportent un support technique précieux à l’ensemble de notre force de vente.

Posté le 13/11/2012

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieurs spécialisée en Biotechnologies, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétologie, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle préparatoire (2 ans) et le cycle ingénieur (3 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.) : Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :