Logo supbiotech
  • Accueil
  • Blog
  • Conférence « NatureLab » le 19 mars 2015 : le rendez-vous à ne pas manquer pour tout savoir sur le biomimétisme

Conférence « NatureLab » le 19 mars 2015 : le rendez-vous à ne pas manquer pour tout savoir sur le biomimétisme

Actu Technologique
Actu. technologique
Evénements

Après avoir abordé les enjeux de la R&D en matière de dermo-cosmétologie, Sup’Biotech sera partenaire du Discovery Innovation Lab (DIL) pour la grande conférence « NatureLab » sur le biomimétisme qui aura lieu le jeudi 19 mars 2015 sur le Campus technologique IONIS Education Group – Kremlin-Bicêtre. Souvent illustré par la célèbre citation de Léonard de Vinci (« Va prendre des leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur »), le biomimétisme est un sujet on ne peut plus actuel tant il est au cœur de nombreuses innovations biotechnologiques aux enjeux environnementaux, industriels, médicaux ou encore sociétaux. Un mois avant l’événement, Antoine Dousse, animateur d’Un Monde qui vient (également partenaire de la conférence) et Eric Seulliet, fondateur du DIL, détaillent le programme qui attend les étudiants de Sup’Biotech et les visiteurs.

supbiotech_conference_biomimetisme_dil_un_monde_qui_vient_19mars_2015_biotechnologies_innovation_02.jpgPourquoi organiser une conférence sur le biomimétisme ?
Eric Seulliet : Ce projet a été initié par le DIL qui organise régulièrement des événements. Le thème du biomimétisme étant particulièrement intéressant pour conduire des démarches d’innovation, nous avons rapidement sollicité Sup’Biotech et Un Monde qui vient pour y participer.
Antoine Dousse : Quand on s’est rencontrés avec Eric et Vanessa Proux, directrice générale de Sup’Biotech, on a vite imaginé cet événement comme l’occasion de confronter différents angles d’idées au sujet du biomimétisme.
ES : Cela fait un moment que nous en parlons, effectivement. Si l’événement arrive ce 19 mars, c’est parce qu’il nous a fallu un certain temps pour l’organiser, trouver la bonne date pour tous les acteurs concernés et faire appel aux bons intervenants.

Justement, quel sera le programme de cette journée ?
AD : Il y aura des ingénieurs, des chercheurs, des experts en biomimétisme liés à différents domaines…
ES : En effet, trois tables-rondes sont d’ores et déjà prévues même si la première est davantage une introduction au biomimétisme qu’une table-ronde à proprement parler.
AD : Cette table-ronde permettra de décrire ce qu’est le biomimétisme et ses origines. Les personnes présentes interviendront certainement de manière magistrale sur cette histoire.
ES : Ensuite, la deuxième table-ronde portera sur l’état du biomimétisme à l’heure actuelle.
AD : Elle dressera un état des lieux sur le biomimétisme appliqué à l’innovation, pour voir ce qui bouge aujourd’hui en la matière.
ES : Enfin, la dernière table-ronde sera consacrée à la prospective et tentera de dessiner les contours de ce que sera le biomimétisme dans un futur plus ou moins proche.
AD : Ce sera alors l’occasion d’en savoir plus sur les enjeux et les interrogations sociétales.
ES : Entre chacune de ces séquences, nous allons donner la parole à des start-ups qui travaillent dans le domaine des biotechnologies. Ces porteurs de projets pitcheront leurs innovations

En quoi peut-on imaginer une évolution sociétale grâce au biomimétisme ?
AD : Ce n’est pas à moi de le dire car, au sein d’Un Monde qui vient, nous nous positionnons plus en tant que journalistes qu’en tant qu’experts. En effet, il s’agit davantage pour nous d’inviter les experts à s’exprimer sur cette thématique et à apporter des réponses, des pistes. Le souhait que l’on peut toutefois exprimer, c’est que les innovations des biotechnologies et des nanosciences des années à venir puissent impacter notre quotidien et soient pleinement responsables, à savoir durables, éthiques et humaines.

supbiotech_conference_biomimetisme_dil_un_monde_qui_vient_19mars_2015_biotechnologies_innovation_03.jpgAvez-vous quelques exemples connus d’innovations nées grâce au biomimétisme ?
ES : Il y en a quelques-uns, oui. Je pense notamment à un fabriquant de moquette qui a inventé une méthode de fixation en s’inspirant de la physiologie du gecko, cette sorte de lézard capable de s’accrocher facilement partout grâce à de petites ventouses sur ses pattes. Dans le domaine aéronautique également, on trouve quelques exemples. C’est le cas des pales d’hélicoptères qui seraient inspirées du vol des libellules. Dans un autre genre, la biographie de l’œuvre de l’artiste et architecte Gaudi dévoile qu’il aimait s’inspirer du biomimétisme pour concevoir son architecture !

Est-ce que, parmi les projets portés au sein du DIL, certains s’inspirent déjà du biomimétisme ?
ES : Pas encore mais, comme le DIL est encore récent, cela devrait être le cas dans le futur, d’autant que ce sujet semble de plus en plus être une voie d’avenir et que nous sommes très attachés à la prospective et l’innovation de rupture.

Conférence « NatureLab : faites de la nature votre labo de R&D ! »
Le jeudi 19 mars 2015 de 13 h 30 à 18 h 30 au Campus technologique IONIS Education Group – Kremlin-Bicêtre.
14/16 Rue Voltaire
94276 Kremlin-Bicêtre

Programme, informations pratiques et inscriptions (dans la limite des places disponibles) pour l’événement sur le site dédié : http://www.eventbrite.fr/e/billets-conference-naturelab-faites-de-la-nature-votre-labo-de-rd-14973984591


supbiotech_conference_biomimetisme_dil_un_monde_qui_vient_19mars_2015_biotechnologies_innovation_01.jpg


Le Discovery Innovation Lab par Eric Seulliet
Outre l’organisation d’événements, la première vocation du DIL est d’abord d’aider des porteurs de projets à passer d’une idée d’innovation au marché. Le DIL les accompagne pour concrétiser leur idée afin d’en tirer le concept le plus abouti possible capable par la suite de devenir un véritable business et de trouver des clients. Notre cœur de métier concerne la réalisation rapide de prototypes tangibles, qu’ils soient numériques ou physiques, ensuite expérimentés par de futurs usagers. Nous sommes complémentaires des incubateurs et autres accélérateurs : nous sommes d’ailleurs adossés à Creative Valley, l’incubateur officiel de Sup’Biotech. Notre mission n’est en effet par forcément dirigée vers les start-ups, nombre de nos porteurs de projets proviennent ainsi de grandes entreprises.


À propos d’Un Monde qui vient
Plateforme créée en septembre 2014 sur la base d’une action d’intelligence collective mise en place en 2013 à la Cité des Sciences autour du thème de la ville de demain, Un Monde qui vient crée et organise des événements participatifs autour de thématiques sociétales. Ces actions ont vocation à sensibiliser, questionner, voire interpeller, autour de la question de responsabilité dans la recherche et l’innovation. Un projet d’événement est en préparation dans le cadre du déroulement de la COP 21 – Paris Climat en décembre prochain.

Posté le : 19/02/2015

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - IPSA est membre de IONIS Education Group comme :