Accueil Actualités de l'école Aenydris, la start-up de Clément Babinot et Pierrick Reux (Sup’Biotech promo 2013), lauréate Scientipole Initiative 2015

Aenydris, la start-up de Clément Babinot et Pierrick Reux (Sup’Biotech promo 2013), lauréate Scientipole Initiative 2015

Événements
Entreprise
Portraits d'anciens
Projets et Recherche

Aenydris, la start-up de Clément Babinot et Pierrick Reux (Sup’Biotech promo 2013) pensée autour de la création d’une encre de tatouage permanente mais effaçable avec une crème, continue sa belle progression. Après le concours OSEO en 2013, voilà que cette jeune entreprise rejoint la liste des lauréats Scientipole Initiative avec une jolie somme à la clé. Une bonne nouvelle de plus pour Aenydris qui, en parallèle à la poursuite de ses tests, vient également de trouver ses premiers locaux à Longjumeau.

aenydris_biotechnologies_entrepreneuriat_anciens_etudiants_tatouage_supbiotech_creme_scientipole_initiative_laureat_2015_01.jpg

Clément et Pierrick

Qu’est-ce exactement que Scientipole Initiative ?
Clément Babinot : Il s’agit d’un organisme public qui accorde des prêts d’honneur aux sociétés innovantes dans les biotechnologies comme dans d’autres domaines. Les sociétés sont auditées par des experts, puis par un comité composé principalement d’entrepreneurs. À la fin du processus, la société peut obtenir une subvention de 20 à 30 000 euros par porteur de projet afin de lui permettre de se lancer et se développer. Cette subvention se traduit donc par un prêt d’honneur sur 5 ans à taux zéro avec un délai d’un an à compter de l’octroi pour commencer le remboursement. Dans notre cas, comme nous étions deux porteurs de projet, nous avons obtenu un prêt de 60 000 euros.

Comment cela s’est-il organisé ? C’est vous qui êtes à l’initiative de cette démarche ?
Oui, c’est nous qui avons fait la démarche. Scientipole Initiative est un acteur très connu du monde des start-ups en Île-de-France et nous le connaissions déjà à travers les Anciens de Sup’Biotech et la venue de certains intervenants de l’organisme au sein de l’école. D’ailleurs, nous conseillons à tous les étudiants porteurs de projet ayant envie de créer une société d’aller les voir. Nous les encourageons… pour ne pas dire que nous les forçons à y aller ! Ces prêts d’honneur sont des fonds propres qui rentrent sans trop de contreparties. C’est forcément un atout pour démarrer. En plus, cela permet également d’étoffer son carnet de contacts : Scientipole Initiative, c’est un véritable réseau d’entrepreneurs. Cette année, ils vont ainsi dépasser les 1 000 sociétés aidées tous secteurs confondus ! Un des exemples les plus emblématiques, c’est BlaBlaCar qui aujourd’hui compte plus de 200 employés.

Qu’allez-vous faire avec ces 60 000 euros ?
Nous allons financer toute notre recherche sur le tatouage et peut-être même financer d’autres projets liés à Aenydris par la suite. Actuellement, nous sommes toujours en phase de tests. Nous les menons dans nos propres laboratoires, situés dans nos locaux, à Longjumeau, que nous avons investis il y a peu de temps. Dès cet été, des étudiants en 2e année de Sup’Biotech vont d’ailleurs nous rejoindre en stage.

aenydris_biotechnologies_entrepreneuriat_anciens_etudiants_tatouage_supbiotech_creme_scientipole_initiative_laureat_2015_02.jpg

Posté le 03/04/2015

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieurs spécialisée en Biotechnologies, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétologie, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle préparatoire (2 ans) et le cycle ingénieur (3 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.) : Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :