Carnets de voyage : les aventures de Teiki Castet (Sup’Biotech promo 2016) en Amérique 2/2

Vie étudiante
Vie étudiante

Parti en année de césure d’août 2014 à août 2015, Teiki Castet (Sup’Biotech promo 2016) a rejoint Sup’Biotech après une licence de biologie axée sur l’innovation moléculaire pour développer ses capacités en relationnel, management et marketing. Dans ce second article qui lui est consacré, l’étudiant livre ses plus beaux souvenirs quant à son voyage. Retrouvez ici la première partie sur l’année de césure de Teiki.

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_22.jpgQuels sont tes meilleurs souvenirs pour le moment ?
Il y a d’abord l’ascension du volcan Acatenango au Guatemala pour voir les éruptions de lave de son voisin le Volcán de Fuego. En dehors d’une vue merveilleuse sur une grande partie du Guatemala, cette ascension m’a permis de surmonter mes limites physiques et mentales pour apprécier ce qui est pour moi l’un des plus beaux spectacles de la nature… Il m’a fallu 8 heures pour atteindre les 4 000 m d’altitude et affronter une nuit au sommet dans une tente à des températures bien au-dessous de zéro.

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_06.jpgteiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_16.jpgIl y a aussi cette auberge de jeunesse trouvée au hasard au Belize, sur la petite île de Caye Caulker. C’est un endroit paradisiaque où je me suis tout de suite senti chez moi. J’ai pu y travailler et établir des liens très forts avec les gérants. Sur ce petit bout de terre où tout le monde parle anglais ou créole, la vie semble s’être arrêtée, tout y est plus lent, les gens y sont heureux et vivent au soleil toute l’année. Le simple fait de marcher dans la rue un peu trop vite vous vaut rapidement des remarques : le slogan de l’île est « Go slow ».

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_13.jpgteiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_18.jpg

Un petit coin de paradis au Belize

Un autre souvenir marquant, c’est celui où je me suis aperçu que je pouvais réellement parler espagnol. En arrivant en Amérique latine, j’étais capable de le lire et de le comprendre oralement si une seule personne me parlait lentement. Après quelques mois, ça s’est grandement amélioré et je me souviens encore de l’instant où, assis à une table avec un groupe d’amis nicaraguayens, je me suis dit « Ah, ça y est : je comprends tout ce qu’ils se racontent entre eux et n’ai pas de soucis pour argumenter ! » Un grand moment de satisfaction personnelle.

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_25.jpgCe que je retiens aussi, ce sont les différents backpackers que je rencontre par hasard au cours de mon voyage. Au moment même de la rencontre, on sait déjà que l’on ne passera qu’un très bref instant ensemble alors tout est plus intense : la parole est plus libérée, plus franche. Et quand l’on choisit de faire un bout de route avec une personne, que l’on passe quelques jours ou semaines 24/24 avec elle, puis que l’on se sépare, on laisse partir un véritable ami…, que l’on peut parfois retrouver avec plaisir plusieurs mois après, au gré d’une visite et complétement par hasard. Cela fait partie des plus beaux souvenirs que ce voyage me laissera.

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_24.jpgEn ce qui concerne les rencontres justement, quelles sont celles qui t’ont le plus marqué ?
Il y en a beaucoup ! Je pense tout de suite à cette famille nicaraguayenne avec qui j’ai beaucoup partagé et avec qui je garde encore contact. Ses membres n’ont pas hésité à prendre tout leur temps libre pour me faire visiter leur pays, me faire vivre leur vie et partager le plus possible avec moi.
Impossible de ne pas penser également à ces Guatémaltèques rencontrés par hasard qui m’ont eux aussi fait découvrir leur pays en partageant sans compter comme si j’étais l’un des leurs…
Enfin, j’ai aussi en tête ce Nicaraguayen qui travaille avec le ministère de l’Agriculture. Il souhaite accélérer le développement de l’agriculture responsable dans son pays, en offrant aux paysans d’autres alternatives, comme en leur faisant redécouvrir des plantes oubliées qui prolifèrent naturellement dans le pays et qui pourraient remplacer d’autres cultures plus coûteuses, notamment en eau. Une autre de ses nombreuses idées consiste par exemple à utiliser des bactéries pour la fermentation des sols. Un homme plein de projets et très intelligent !

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_28.jpgEnfin, quels paysages t’ont le plus séduit ?
Le Nicaragua dans sa globalité ! Si ce n’est pas pour rien s’il est surnommé le pays des lacs et des volcans : il possède la plus grande réserve d’eau douce d’Amérique Centrale et compte pas moins de 26 volcans, les uns plus beaux que les autres. Sans conteste, il fait partie des plus beaux pays que j’ai pu visiter avec le Guatemala. Ce dernier, en plus de volcans actifs magnifiques et de formidables temples Maya, possède aussi Semuc Champey, une formation calcaire spectaculaire dans une vallée perdue. On y accède après quelques heures très agitées passées dans un 4×4 mais cela vaut vraiment le coup.

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_12.jpgteiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_29.jpg

Guatemala – Tikal – Temple of the Great Jaguar

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_30.jpgteiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_32.jpgteiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_31.jpg

Guatemala – Semuc Champey

Dans un autre registre, Bacalar, sur la péninsule du Yucatán au Mexique, m’a particulièrement marqué. On y trouve un lac avec une eau bleu turquoise surnommé « le lac aux 7 couleurs ». Même l’eau du plus beau des lagons polynésiens fait pâle figure face à ces différentes nuances de bleu mais cette beauté cache une vérité un peu plus sombre : l’eau de ce lac est saturée en souffre. Ainsi, même si la baignade y est possible, la vie des différentes espèces sauvages y est réduite, notamment au niveau des algues qui en sont presque totalement absentes d’où la couleur éclatante de l’eau.

teiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_33.jpgteiki_annee_cesure_supbiotech_voyage_amerique_sud_nord_centrale_latine_pays_sejour_decouverte_aventure_photos_carnet_20.jpg7 nuances de bleu

Posté le 06/05/2015

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :