L’interview de la rentrée de Vanessa Proux, directrice générale de Sup’Biotech

Portraits d'anciens
Pédagogie

Alors que l’année étudiante 2015-2016 vient de débuter, Vanessa Proux, la directrice générale de Sup’Biotech fait le bilan de l’exercice précédent et s’attarde sur les premières nouveautés prévues au sein de l’école des experts en biotechnologies.

supbiotech_interview_vanessa_proux_directrice_generale_ecole_bilan_2015_nouveautes_2016_vie_etudiante_cursus_international_partenariats_pedagogie_innovation_projets__credit_photo_club_ephemere_01.jpg

Vanessa Proux (Crédit Photo : Club Ephemere)

Comment peut-on résumer l’année 2014-2015 de Sup’Biotech ?
Vanessa Proux : Une fois de plus, ce fut une année très riche et très dense…, comme chaque année depuis la naissance de Sup’Biotech, ce qui est donc plutôt bon signe ! Cela montre que l’école conserve un beau dynamisme au fil du temps.
En ce qui concerne les étudiants, nous avons eu de très bons retours sur le lancement de l’Innovation Challenge Day auprès des 3es et 4es années ainsi que sur le déploiement des nouveaux projets « fil rouge » du Cycle Expertise en 4e et 5e années, projets qui sont venus s’ajouter aux bien connus Sup’Biotech Innovation Projects (SBIP). Il s’agit de projets transverses pour toutes les matières enseignées dans le cadre d’une des trois majeures de Sup’Biotech : Recherche & Développement, Production et Technico-commerciale. Les retours des étudiants ont été très positifs : ils apprécient beaucoup le fait de pouvoir tester et mettre en pratique leurs compétences à cette occasion.

L’International a aussi connu une belle année ?
Oui ! Nous avons continué à étoffer notre réseau de partenaires pour le semestre obligatoire à l’International que doivent effectuer nos étudiants en 3e année. Nous avons notamment eu un beau développement sur l’Asie, puisque nous avons signé trois nouveaux partenariats en Corée du Sud et un en Malaisie. Nous avons également eu le plaisir d’accueillir un plus grand nombre d’étudiants étrangers, avec six étudiants du cycle Expertise originaires de différents pays (Corée du Sud, Espagne, Tunisie, Turquie) mais aussi avec la mise en place de notre première Summer School, un programme intensif de trois semaines en anglais avec des cours et des travaux pratiques en biotechnologies.



Est-ce qu’il y a eu de nouveaux partenariats en dehors de l’International ?
Nous avons reconduit tous nos partenariats déjà existants – comme ceux avec Genopole et Cancer Campus- et signé un nouveau partenariat avec le programme européen Synenergene visant à valoriser la biologie de synthèse. De nombreux événements ont déjà été mis en place dans ce cadre-là, dont une conférence organisée le 26 juin dernier et d’autres verront le jour au fur et à mesure. Une conférence est ainsi d’ores et déjà prévue pour ce mois de septembre. L’organisation et la participation à des événements est d’ailleurs une tradition à Sup’Biotech, avec notamment les conférences interprofessionnelles que nous mettons en place chaque année. En 2014-2015, nous avons ainsi organisé une conférence consacrée au biomimétisme avec le Discovery innovation Lab et une autre sur la place de la France dans la révolution des biotechnologies. Nous avons également été partenaires d’un colloque du think-tank Adebiotech sur la qualité de l’air et devrons l’être à nouveau pour deux autres colloques cet automne portant respectivement sur les protéines et les lipides. Tous ces événements permettent à nos étudiants de s’ouvrir à la culture des biotechnologies.

D’autres conférences ont également vu le jour grâce aux associations de l’école, non ?
La vie associative est effectivement active à Sup’Biotech ! Cette année par exemple, le Bio Club a organisé deux beaux événements pour valoriser la biologie : une conférence sur la recherche à l’International puis une autre sur l’entrepreneuriat. Ce dernier thème fait d’ailleurs écho à notre soutien de l’appel à projets lancé par Cancer Campus pour inciter à la création d’entreprises innovantes dans le domaine de l’oncologie en y impliquant des jeunes diplômés et étudiants. Cette année a également vu la création d’une équipe 100 % IONIS Education Group initiée par Sup’Biotech pour l’édition 2015 de l’International Genetically Engineered Machine competition (iGEM), le plus important des concours de biologie synthétique pour les étudiants du monde entier !
Mais il n’y a pas que les étudiants qui s’activent à Sup’Biotech : je pense ainsi aux quatre membres de notre équipe pédagogique qui ont relevé le défi de parcourir les 100 kilomètres de l’Oxfam Trailwalker avec le soutien de l’école, des étudiants et des Anciens !

Quelles sont les nouveautés à venir pour l’année qui débute ?
Déjà, nous ouvrons notre classe Internationale en 3e année dès ce mois de septembre ! Jusqu’à présent, les cours en anglais n’étaient dispensés qu’en 4e et 5e année. Avec cette nouvelle classe, ce sera aussi le cas pour certains étudiants de 3e année qui ont décidé de la rejoindre en compagnie de la vingtaine d’étudiants étrangers présente pour un semestre ou une année complète.
Il y aura aussi une autre ouverture, celle d’un quatrième laboratoire de travaux pratiques. L’école étant en pleine croissance, ces nouvelles installations prévues pour la fin de l’année 2015 seront très importantes pour nos étudiants et la poursuite des travaux de recherche à Sup’Biotech.

supbiotech_interview_vanessa_proux_directrice_generale_ecole_bilan_2015_nouveautes_2016_vie_etudiante_cursus_international_partenariats_pedagogie_innovation_projets__credit_photo_club_ephemere_02.jpg

Posté le 07/09/2015

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieurs spécialisée en Biotechnologies, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétologie, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle préparatoire (2 ans) et le cycle ingénieur (3 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.) : Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :