Logo supbiotech
  • Accueil
  • Blog
  • Carnets de voyage : Pauline Coudert (Sup’Biotech promo 2018), en semestre International en Corée du Sud

Carnets de voyage : Pauline Coudert (Sup’Biotech promo 2018), en semestre International en Corée du Sud

Portraits d'anciens
Pédagogie

Comme trois autres étudiantes de Sup’Biotech, Pauline Coudert (promo 2018) est actuellement à Daegu en Corée du Sud pour effectuer son semestre obligatoire à l’International de 3e année à la Keimyung University (KMU). Entre deux cours et avant de rentrer en France au mois décembre, elle profite de son séjour pour découvrir la culture de son pays hôte et réaliser quelques clichés qu’elle partage sur son blog au fur et à mesure.

supbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_06.jpgPourquoi as-tu choisi la Corée du Sud pour ton semestre à l’International ?
Nous avions beaucoup de choix de destinations mais j’ai voulu partir dans un pays que je n’aurai pas forcément l’occasion de revoir de sitôt. La Corée du Sud me semblait être l’idéale : le trajet n’était pas très cher et, surtout, cela me permettait d’aller en Asie, chose qui m’avait toujours donné envie !

Est-ce que tu t’es renseignée sur le pays avant d’y aller ?
Je connaissais un petit peu la culture coréenne, notamment la musique. Avant de partir, j’ai donc lu quelques livres pour en savoir plus. Cela m’a encore davantage motivée à aller visiter Séoul, Busan et d’autres endroits une fois sur place.

supbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_02.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_12.jpgQu’est-ce qui t’a marquée depuis ton arrivée ?
Les Coréens eux-mêmes ! Déjà, ils n’ont pas trop l’habitude de voir des étrangers : du coup, ils nous « dévisagent » tout le temps, mais pas dans le mauvais sens du terme. Ils sont tous très gentils et là pour aider même si la barrière de la langue peut gêner vu qu’ils ne parlent pas très bien anglais. Le fait qu’ils soient très accueillants m’a particulièrement marquée et ça me change de la vie parisienne ! L’autre petit « choc », c’est l’adaptation à la nourriture locale : les Coréens mangent très épicé et ce n’est pas évident pour des Européens. Il vaut mieux avoir une bouteille d’eau à côté de soi !

Sup’Biotech a plusieurs universités partenaires en Corée du Sud. Pourquoi as-tu privilégié la Keimyung University ?
J’ai choisi celle-là après un Forum International organisé par Sup’Biotech. Cela m’avait permis de rencontrer directement les différentes universités. Après avoir discuté pendant plus de 30 minutes avec le représentant de Keimyung, j’ai su que ça allait me plaire : le cadre dont il me parlait avait l’air magnifique.

supbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_03.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_15.jpg

Le campus de l’université

À quoi ressemblent tes journées sur place ?
Je suis logée sur le campus, en colocation avec d’autres étudiantes étrangères. Le matin, je vais prendre mon petit-déjeuner au réfectoire commun. Ensuite, j’enchaîne sur les cours, tous enseignés en anglais. En général, les journées ne se finissent pas très tard et, comme les Coréens mangent généralement vers 18 h, cela nous laisse pas mal de temps pour sortir le soir, faire du sport et aller se balader dans la ville. Il faut juste qu’on soit de retour à 23 h car il y a un couvre-feu valable pour tous les étudiants. C’est une chose assez courante en Corée du Sud.

Qui est ta colocataire ?
En fait, l’université s’est arrangée pour que chaque étudiant étranger soit en colocation avec une personne d’un autre pays afin de nous permettre de parler anglais le plus possible. Du coup, je me suis retrouvée à partager le logement avec une étudiant venue de Chine. Comme je n’avais pas du tout l’habitude de la colocation, c’était un peu bizarre au début, mais je suis finalement tombée sur une personne très gentille, donc tout se passe très bien.

supbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_01.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_04.jpgQuelles activités as-tu déjà pu faire ?
Des étudiants coréens nous ont emmenés faire un tour de la ville en Segway, ce qui était vraiment sympa. Ensuite, on a déjà été plusieurs fois au restaurant. D’ailleurs, les Coréens nous ont également aidés à faire nos courses à notre arrivée car nous n’avons rien dans les dortoirs. On a donc expérimenté le shopping coréen, avec des produits parfois surprenants !

Qu’est-ce que tu penses de la ville de Daegu ?
Ce n’est pas une ville très jolie en soi, elle est d’ailleurs plus connue et réputée pour être la ville de Samsung. Cela ne nous a pas empêchés de faire le tour en bus pour voir à quoi elle ressemblait ! Il y a quand même des choses à faire et on va bientôt visiter un mémorial, un parc d’attraction, etc. Par la suite, je compte bien partir visiter d’autres coins du pays.

supbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_08.jpgQuel conseil donnerais-tu aux étudiants qui, comme toi, souhaitent partir là-bas ?
De ne pas s’inquiéter s’ils se sentent « suivis » dans les magasins ! En effet, c’est assez courant pour les Coréens de vous suivre pour pouvoir justement vous aider. Au début, on ne savait pas forcément comment le prendre, mais finalement on a compris que c’était naturel pour eux. Il faut être ouvert d’esprit et ne pas prendre mal ce qu’ils font : c’est tout simplement de la gentillesse !

Retrouvez toutes les photos de Pauline en Corée du Sud sur son blog : paulinegraphics.tumblr.com

supbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_05.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_07.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_09.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_10.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_11.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_14.jpgsupbiotech_carnets_sejour_sesmestre_obligatoire_international_coree_du_sud_daegu_keimyung_university_pauline_13.jpg

Posté le : 07/12/2015

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - IPSA est membre de IONIS Education Group comme :