Innovation Challenge Day 2016 : la grande fête des projets étudiants de Sup’Biotech

L'actu par les élèves
Evénements
L'actu Biotech par les élèves
Pédagogie
Projets et Recherche

Après une première édition réussie en 2015, l’Innovation Challenge Day était de retour à Sup’Biotech le vendredi 8 août 2016. Réservé aux 3es et 4es années de l’école, cet événement est l’occasion pour deux promotions distinctes de découvrir les Sup’Biotech Innovation Projects (SBIP) portés au sein des différentes équipes étudiantes. Durant cette journée, les étudiants de 4e année évaluent également les projets de leurs homologues de 3e année et vice-versa. Une bonne façon de récolter des critiques et conseils constructifs, mais aussi de comprendre ce que peuvent attendre les membres d’un jury en se mettant à leur place.

innovation_challenge_day_supbiotech_projet_sbip_recherche_idee_concept_poc_presentation_etudiants_cursus_entreprises_podium_decouvertes_evolutions_2016_01.jpginnovation_challenge_day_supbiotech_projet_sbip_recherche_idee_concept_poc_presentation_etudiants_cursus_entreprises_podium_decouvertes_evolutions_2016_02.jpg

Les présentations se sont succédées toute la journée: le matin pour les 4es années, l’après-midi pour les 3es années.

La pression est maintenant derrière eux : Gabriel Ollier, Ruxandra Toderasc et Axel Philip (Sup’Biotech promo 2018) viennent de sortir de leur soutenance en anglais pour présenter « Ka », leur SBIP dont le nom fait référence à une plante d’Asie du Sud-Ouest, à l’origine du projet. « Certains membres de l’équipe ont eu l’occasion de voyager dans cette région du monde après leur semestre à l’International en Corée du Sud et sont tombés amoureux de cette culture, précise Ruxandra. C’est comme ça que nous avons découvert cette plante spécifique utilisée par les habitants pour protéger et nourrir leur peau. De fil en aiguille, nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée d’importer ce principe en Europe. Du coup, à notre retour en janvier 2016, nous avons décidé de changer complétement notre SBIP commencé en 2e année pour partir dans cette direction, avec la bénédiction des encadrants de l’école. » Quelques mois seulement après avoir opéré un virage important dans leur projet, les étudiants se retrouvaient donc face aux 4es années pour défendre leur vision et afficher clairement leurs intentions. Pas forcément une mince affaire, mais un exercice formateur et nécessaire. « On sent que les 4es années sont déjà passées par là l’an dernier, juge Gabriel. Ils savent poser les bonnes questions, quitte à « faire mal » en appuyant sur les points qui mériteraient d’être plus approfondis. Ils nous ont permis de mettre le doigt sur certaines choses auxquelles nous n’avions pas pensé. » Axel partage le même avis : « Sur le coup, c’est stressant, mais ça permet d’avoir un regard extérieur bénéfique et de relever de potentielles limites. Au final, l’expérience est positive. D’autant que cette journée nous a aussi offert l’occasion de découvrir les SBIP des 4es années. Certains nous ont particulièrement intéressés, comme Liber’Tea, un projet de thé sous une toute nouvelle forme, pratique et innovante. On a pu le goûter et c’était très bon ! Si ce projet concerne la vie de tous les jours, d’autres étaient plus scientifiques mais tout aussi passionnants. »

innovation_challenge_day_supbiotech_projet_sbip_recherche_idee_concept_poc_presentation_etudiants_cursus_entreprises_podium_decouvertes_evolutions_2016_03.jpg

L’équipe Ka en pleine présentation

Une étape primordiale
Chez ces fameuses 4es années capables « d’appuyer là où ça fait mal », on retrouve Juliette Crouzet (Sup’Biotech promo 2017), étudiante de la filière Recherche & Développement, mineure Environnement qui venait dévoiler les avancées de « Drop to Sea », un SBIP consistant à développer des kits de détection des polluants aquatiques sur smartphone via un tardigrade. Présente pour son deuxième Innovation Challenge Day, Juliette se montre plutôt enthousiaste. « Par rapport à l’année dernière, je constate une réelle amélioration de notre projet : nous sommes actuellement à une étape charnière, celle de la preuve de concept, et nous avons déjà des partenaires. Nous avons également pu rencontrer d’autres professionnels durant cette journée qui nous permettront peut-être d’aller encore plus loin. » Pour l’étudiante, tout cela n’aurait sans doute pas été possible sans passer par ces présentations inter-promotions. « En étant maintenant de l’autre côté, je comprends mieux le rôle qu’occupent les 4es années qui, avec un an de plus, présentent vraiment des projets plus mûrs, plus aboutis. Je comprends pourquoi ils nous ont posé des questions assez ardues l’an dernier : c’était pour mieux nous faire progresser. C’est mon ressenti et je suis assez fière de mon équipe car, contrairement à l’année dernière, nous étions véritablement en mesure de répondre à toutes les questions posées par les étudiants aujourd’hui. L’an prochain, les 3es années actuelles se rendront compte à leur tour du progrès qu’ils auront accompli… et ils vont se venger ! C’est le but du jeu. »

innovation_challenge_day_supbiotech_projet_sbip_recherche_idee_concept_poc_presentation_etudiants_cursus_entreprises_podium_decouvertes_evolutions_2016_04.jpginnovation_challenge_day_supbiotech_projet_sbip_recherche_idee_concept_poc_presentation_etudiants_cursus_entreprises_podium_decouvertes_evolutions_2016_05.jpgDécouvrez le Palmarès de l’Innovation Challenge Day 2016
À l’issue de chaque présentation de projet, les étudiants de 3e et 4e années devaient attribuer des notes selon différents critères. À la fin, les trois meilleurs projets de chaque promotion se voyaient remettre un trophée par la direction de Sup’Biotech ainsi que les équipes administratives et pédagogiques de l’école. Voici le palmarès de cette nouvelle édition.

innovation_challenge_day_supbiotech_projet_sbip_recherche_idee_concept_poc_presentation_etudiants_cursus_entreprises_podium_decouvertes_evolutions_2016_06.jpg

Equipes 3e année :
1ere place : Projet Acolyte
2e place : Ma’Sam
3e place : Exhausteur de goût

innovation_challenge_day_supbiotech_projet_sbip_recherche_idee_concept_poc_presentation_etudiants_cursus_entreprises_podium_decouvertes_evolutions_2016_07.jpgEquipes 4e année :
1re place : iGEM IONIS (lire l’article consacré à l’événement que cette équipe a organisé)

innovation_challenge_day_supbiotech_projet_sbip_recherche_idee_concept_poc_presentation_etudiants_cursus_entreprises_podium_decouvertes_evolutions_2016_08.jpget IGR CNRS UMR812 (catégorie Entreprise)

2e place : Liber’Tea
3e place : Shell Tech (découvrez la présentation du projet dans l’article consacré à la conférence sur le

Posté le 22/07/2016

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :