Logo supbiotech
  • Accueil
  • Blog
  • Objectif 2021 pour la fusée HighDr’O des étudiants de l’IPSA et Sup’Biotech

Objectif 2021 pour la fusée HighDr’O des étudiants de l’IPSA et Sup’Biotech

L'actu Biotech par les élèves
Vie étudiante

Initié en 2013 par les futurs ingénieurs de l’IPSA et de SupBiotech, puis relancé en 2017, le projet HighDr’O associe compétences en aéronautique et en biotechnologie. Imaginée sous la forme d’une fusée capable d’amener la pluie sans nuire à l’environnement, cette innovation étudiante continue d’avancer pour, un jour, pouvoir venir en aide aux zones géographiques en manque de ressources hydriques. Alors que l’association présentait son projet lors de l’édition parisienne de Sustainable Brands 2019, les 23, 24 et 25 avril 2019 au Carrousel du Louvre, un événement réunissant les meilleurs experts, leaders inspirants, entrepreneurs, pirates et change makers impliqués dans le développement de business models à impact positif, Loïc Martinez (IPSA promo Bachelor 2020), responsable de son pôle aéronautique, fait le point sur l’avancée du projet.


Loïc Martinez (à droite) lors du Sustainable Brands Paris 2019, en compagnie des étudiants Thomas et Antoine Bertrand (Epitech promo 2019), cofondateurs et respectivement CEO et COO du projet AVM (Assistant de vie pour la Mucoviscidose), lauréat de l’Epitech Experience 2019


Où en est le projet HighDr’O aujourd’hui ?

Loïc Martinez : Il entre dans une nouvelle ère ! En effet, si son principe ne change pas – on reste sur une fusée capable de former des précipitations au sein des nuages pour engendrer de la pluie dans les zones arides, le tout à l’aide de bactéries non nocives et non pathologiques pour l’environnement –, sa conception technique évolue. Désormais, l’équipe travaille sur une fusée qui, une fois dans les airs, éjectera un drone qui, à son tour, éjectera la bactérie. Pourquoi ce choix ? Parce que nous nous sommes rendu compte que l’ancienne méthode pouvait poser des problèmes au moment de l’éjection de la bactérie. Avec ce nouveau dispositif bien plus sûr, ce ne sera plus le cas.

 

Le nouveau modèle avance bien ?

Nous sommes actuellement en train de bien étudier le fonctionnement d’un drone pour pouvoir concevoir le nôtre et cela demande forcément l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences. C’est d’autant plus important que ce drone devra être en mesure de se repérer via des cordonnées GPS précises une fois expulsé de la fusée afin de larguer la bactérie là où il faut.  Concernant la nouvelle version de la fusée, cela pourra aller assez vite. Enfin, pour la bactérie, là-aussi le projet est en bonne voie grâce aux étudiants de Sup’Biotech impliqués. Au final, nous pouvons espérer un premier lancement d’ici les deux prochaines années !

 

Qui travaille dessus aujourd’hui ?

Nous avons toujours beaucoup d’étudiants motivés et pouvons également compter sur notre partenariat avec l’entreprise Alten qui nous a fourni des informations très précieuses. Cependant, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents et d’entreprises souhaitant éventuellement nous soutenir. Toutes les personnes intéressées peuvent nous contacter sur notre page Facebook ou nous contacter directement par email à highdroproject@gmail.com.


Vidéo réalisée à l’occasion de la participation de l’équipe HighDr’O à la première Journée Académique de l’Espace à Toulouse en octobre dernier


Posté le : 30/04/2019

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - IPSA est membre de IONIS Education Group comme :