Logo supbiotech
  • Accueil
  • Blog
  • « Avec les SBIP, nous aidons les élèves à développer leurs idées »

« Avec les SBIP, nous aidons les élèves à développer leurs idées »

Sophie Mothré, directrice du service des projets innovants de Sup’Biotech (SBIP) : « Avec les SBIP, nous aidons les élèves à développer leurs idées »
Pédagogie

Dans son dernier dossier en date, le IONIS Mag publiait une série de portraits de femmes qui « font la tech » au quotidien au sein des écoles et entités du Groupe IONIS et partagent l’envie de faire bouger les lignes alors les jeunes filles représentent seulement 25 % des étudiants dans la majorité des écoles d’ingénieurs et du numérique (même si le secteur de la biologie est une exception). Parmi ces dernières se trouve Sophie Mothré, directrice du service des projets innovants de Sup’Biotech (les fameux SBIP).

 

Sophie Mothré, directrice du service des projets innovants de Sup’Biotech (SBIP) : « Avec les SBIP, nous aidons les élèves à développer leurs idées »

Sophie Mothré accompagne les étudiants et les étudiantes de Sup’Biotech dans le développement des SBIP

 

En quoi consiste votre mission ?

Sophie Mothré : Je dirige le service des projets innovants qui accompagne les élèves à partir de la 2e année jusqu’à la fin de leurs études. Nous les accompagnons pendant quatre sur des projets initiés par eux-mêmes et en équipes, pour aboutir à un service ou un produit innovant : nous sommes à la recherche d’idées qui n’existent pas, qui améliorent l’existence et apportent une véritable plus-value. L’idée est de leur apprendre à gérer un projet en équipe et planifier les tâches. Nous aidons les élèves à développer leurs idées, à construire leur projet en étudiant tous ses aspects : étude de marché, analyse scientifique, développement technologique au sein de notre laboratoire qui permet de déboucher sur une preuve de concept. Quand les diplômés sortent de l’école, ils ont ainsi un véritable bagage autour de ce projet. Certains d’entre eux sont d’ailleurs poursuivis au-delà des études, incubés, et deviennent de véritables entreprises.

 

Pourquoi les biotechnologies sont-elles un secteur d’avenir ?

Elles amènent des solutions respectueuses de l’environnement et qui répondent aux enjeux du développement durable. À l’école, nous nous inspirons beaucoup de la démarche du biomimétisme, qui est étroitement lié aux biotechnologies et à l’innovation : observer et utiliser ce que fait la nature pour pouvoir l’intégrer dans des solutions. Les biotechnologies peuvent ainsi offrir par exemple des solutions alternatives aux produits chimiques dans l’agriculture.

 

Qu’est-ce qui vous plaît à Sup’Biotech ?

Je suis très fière d’accompagner ces projets innovants. Je suis très impressionnée par la qualité des idées portées par nos élèves. Ils sont motivés pour changer les choses. Nous les encourageons à être ambitieux et à ne pas s’interdire de vouloir changer le monde. Et ils le font ! Ils ont beaucoup d’idées. Dans notre programme, nous travaillons un projet dans sa globalité et pas seulement l’aspect scientifique. Cela les prépare véritablement au monde professionnel. Ces interactions me plaisent beaucoup, comme la variété des thématiques que nous abordons : la santé, l’environnement, la cosmétique, l’agroalimentaire, l’impression 3D… L’état d’esprit des élèves est une vraie motivation et Sup’Biotech leur offre la possibilité de développer librement des projets pendant quatre ans – c’est assez exceptionnel !

 

Portrait initialement paru dans le IONIS Mag #49

 

Sophie Mothré, directrice du service des projets innovants de Sup’Biotech (SBIP) : « Avec les SBIP, nous aidons les élèves à développer leurs idées »

Posté le : 13/04/2021

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - IPSA est membre de IONIS Education Group comme :