Logo supbiotech

L’approche projet

La pédagogie innovante de Sup’Biotech laisse une part très importante aux projets menés par les étudiants. Par leur travail de groupe et un suivi personnalisé, ces étudiants progressent pas à pas tout au long des 5 années d’études .

Cycle Undergraduate

Acquisition de la méthodologie

L’apprentissage par la gestion de projet commence dès la 1re année du cycle Undergraduate. Les thématiques de projets sont alors imposées afin de permettre à l’étudiant de se concentrer prioritairement sur la méthodologie de réponses à apporter à cette thématique. En passant devant un jury pédagogique, ils entendent et comprennent les points d’amélioration à amener à leur acheminement de réponses et les points positifs à conserver absolument.

Dans cette démarche de construction méthodologique, l’étudiant de 1re année prend dès le début de sa scolarité de bonnes habitudes et apprend de façon autonome à élargir son spectre de connaissances.

ecole ingenieur biotechnologie projets groupe

Développer l’autonomie

C’est à partir de la 2e année que l’étudiant de Sup’Biotech prend en charge l’ensemble du concept projet. C’est notamment par le lancement des SBIP (Sup’Biotech Innovation Project) que l’autonomie prend toute son ampleur. L’étudiant montre qu’il est capable de former le groupe de travail le plus efficace ainsi qu’une idée de projet innovant.

Par un processus de recherche autonome sur le développement de son idée innovante, l’étudiant réussit à s’auto-former et élargit son réseau professionnel par le contact avec des spécialistes du sujet. Le suivi devient également très personnalisé. Chaque groupe se retrouve régulièrement autour de son Tuteur afin de fixer les objectifs à tenir dans l’avenir. Il s’agit également de voir si des modifications sont nécessaires. Le basculement entre les deux cycles d’études donne une autre vision des projets.

Cycle Graduate

Formés à la méthodologie, autonomes dans la démarche, il est temps dans le second cycle, durant les 4e et 5e années, de travailler sur la multiplication de projets à assumer. L’étudiant apprend à garder sa qualité de présentation tout en gérant les priorités inhérentes aux projets à mener.

De multiples projets

Les projets deviennent courts et multiples dans le temps : c’est le cas des projets associés aux cours, avec des études de cas, des études d’articles à analyser et à présenter devant la classe.

Les projets « rushs »

Les projets deviennent brefs, intenses et imprévus : c’est le cas des « rushs », signature de l’école pour la méthodologie et moment inattendu où l’étudiant sait que sur un weekend entier pourquoi pas, il devra être disponible et concentré pour répondre à une problématique poussée.

Les projets « fils rouges »

Les projets deviennent également appliqués et expérimentaux : attachés aux Majeures, les projets « fils rouges » ont une durée de 12 mois et permettent de mettre en application les cours développés. Les compétences techniques acquises sont alors directement valorisées en expériences professionnelles réelles.

Exemples de projets « fils rouges »

projet étudiant ingénieur biotechnologie

Les SBIP : Sup’Biotech Innovation Project

Ils deviennent challengeant avec les SBIP : c’est effectivement le moment dans le second cycle de prouver que le projet proposé par l’étudiant est viable ou non. Le passage à la pratique devient obligatoire afin de vérifier si un développement produit est possible. Tout est alors en place pour que certains groupes se greffent sur une formation à l’entrepreneuriat dans le but d’envisager une création d’entreprise sur le produit concerné, dès la sortie d’études.

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil 094 2193 Y - Sup'Biotech est membre de IONIS EDUCATION GROUP comme :