Ils font avancer la recherche : origines et différences face à la maladie

Actu Technologique
Actu. technologique

Depuis les premières migrations humaines de la vallée du Grand Rift vers le reste du monde, l’être humain a dû s’adapter aux différents environnements climatiques, géographiques et surtout pathogènes dans lesquels il a pu vivre. Un habitant d’Afrique subsaharienne sera ainsi plus résistant à tel type de virus qu’une personne vivant en Extrême-Orient, car ledit virus n’existe pas dans son écosystème. Ces prédispositions sont à l’origine, par exemple, des grandes épidémies de variole, typhus ou grippe qui ont eu lieu au cours des XVIe et XVIIe siècles lors de l’échange colombien (l’arrivée des Européens sur le continent américain), causant la mort de centaines de milliers d’Amérindiens. 



Prédispositions génétiques aux maladies

Lluis Quintana-Murci, chef de l’unité de génétique évolutive humaine à l’Institut Pasteur, étudie la variabilité génétique humaine. Avec son équipe, il cherche à comprendre comment l’être humain s’est adapté aux pathogènes l’environnant, compte tenus des progrès drastiques de la médecine et de la multiplication des échanges depuis un siècle. Comment les changements d’environnement peuvent influer sur notre organisme ? Quelles prédispositions génétiques font qu’une population sera plus sensible à une maladie qu’une autre ? Comment rendre les traitements thérapeutiques plus efficaces dans ces contextes ? Autant de questions sur lesquelles se penche Lluis Quintana-Murci dans cet épisode de « Ils font avancer la recherche ».

Ils font avancer la recherche

« Ils font avancer la recherche » est une série de vidéos réalisées par Sup’Biotech en partenariat avec l’Institut Pasteur, visant à améliorer la connaissance des enjeux et méthodes des chercheurs, qui en est à sa troisième saison. Prolongement des conférences mensuelles destinées au grand public, ces formats courts exposent de façon simple et accessible les sujets étudiés dans les laboratoires de l’Institut. Pour Sup’Biotech, à l’initiative du projet, c’est un moyen de soutenir la recherche en contribuant à la communication du célèbre établissement tout en améliorant la culture scientifique de ses étudiants.

Posté le 17/04/2013

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR
  • logo Certification ISO

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :