Lyon, l’autre ville des Biotechnologies

Focus sur Sup'Biotech à Lyon, l’autre ville des Biotechnologies
Nous rencontrer
Pédagogie

En tant que centre névralgique de l’économie française, Paris attire logiquement de nombreux acteurs des Biotechnologies. Pour autant, la ville-lumière n’est pas la seule destination de l’Hexagone prisée par les spécialistes des sciences du vivant. Lyon constitue ainsi un autre bastion incontournable des « Biotech », notamment dans le secteur de la santé. Et c’est justement sur ce territoire propice à l’innovation que Sup’Biotech a décidé en 2020 de créer son second campus. Un an plus tard, la réussite est déjà au rendez-vous.


Focus sur Sup'Biotech à Lyon, l’autre ville des Biotechnologies

Bruno Vailhé, directeur de Sup’Biotech Lyon


Pour trouver Sup’Biotech dans la capitale des Gaules, rien de plus simple : il suffit d’arpenter le quartier Lyon Part-Dieu, l’école étant situé à quelques minutes à pied de la gare, en plein centre-ville. Sur son campus, on peut aujourd’hui croiser près d’une centaine d’étudiants de 1re et 2e années, tous motivés à l’idée de pouvoir devenir de futurs ingénieurs talentueux, comme l’explique Bruno Vailhé, son directeur : « Quand nous avons ouvert en septembre 2020, il n’y avait qu’une seule classe de 1re année composée de 45 étudiants avec, il faut le dire, une majorité d’étudiantes. Désormais, depuis cette rentrée 2021, nous avons le plaisir de pouvoir non seulement accueillir de nouveaux étudiants en 1re année, mais aussi d’inaugurer notre première classe de 2e année, pour avoir un effectif total de 97 étudiants sur place, essentiellement originaires de la région lyonnaise ou du sud de la France ! Et l’an prochain, nous pourrons enfin ouvrir la classe de 3e année, soit la première année du Cycle ingénieur. » Un premier bilan qui satisfait celui qui a commencé à travailler à Sup’Biotech en 2006, d’abord en tant qu’enseignant, et qui, à Lyon, occupe à la fois les fonctions d’un directeur de campus et d’un directeur pédagogique. « Je suis amené à m’occuper de tout ce qui relève de la logistique du site comme de tout ce qui relève de l’aspect ressources humaines, de l’organisation, du respect des programmes établis par Sup’Biotech… Et je continue en parallèle d’enseigner en 1er cycle, avec des cours de biologie ! »


Focus sur Sup'Biotech à Lyon, l’autre ville des Biotechnologies

Un écosystème stimulant

Si la formule Sup’Biotech semble si bien prendre à Lyon, c’est que la ville et la région Auvergne-Rhône-Alpes représentent une terre historiquement fertile aux innovations biologiques. « Il y a énormément d’entreprises en lien avec les sciences de la vie et ce n’est pas nouveau, rappelle Bruno Vailhé. Bien évidemment, Paris a un environnement Biotech plus important, mais Lyon arrive vraisemblablement en deuxième position en termes de quantité d’entreprises spécialisées. On y trouve énormément de petites ou moyennes entreprises, pas moins d’un millier, comme de grands groupes industriels, tels que bioMérieux, Sanofi… » Un écosystème performant et attrayant avec lequel Sup’Biotech Lyon est déjà proche. « Même si nous avons ouvert en pleine tempête de la Covid-19 et connu les différentes périodes de confinements, nous avons réussi à tisser des liens avec plusieurs entreprises et nous allons encore accentuer ces échanges à l’avenir, explique le directeur. D’ailleurs, Sup’Biotech n’a pas attendu d’être présente à Lyon pour officialiser des partenariats avec des entreprises installées dans la région. » Au-delà de ces acteurs, Sup’Biotech Lyon développe également des partenariats avec d’autres structures de l’environnement Biotech, à l’image du campus de la Doua (et donc l’Université Lyon1) ainsi que des instituts de formations aux métiers de la chimie et de l’industrie pharmaceutique afin de parfaire encore la formation de ses étudiants et leur donner accès à des équipements spécialisés.


Focus sur Sup'Biotech à Lyon, l’autre ville des Biotechnologies

Des équipes et des étudiants motivés

Dans le but d’offrir des possibilités de stages techniques à certains de ses futurs étudiants de 3e année, le campus lyonnais envisage également de développer à l’avenir des partenariats avec des laboratoires de recherche installés dans les environs. Des passerelles qui doivent beaucoup à l’implication de Bruno Vailhé et d’Alexandra Carlet, responsable de développement et communication de l’antenne lyonnaise de Sup’Biotech. « Avec Alexandra, nous comptons d’ailleurs monter des événements locaux, réunissant nos étudiants et des professionnels, pour renforcer ces liens », détaille le directeur. En attendant ces évolutions, Bruno Vailhé savoure déjà le chemin parcouru depuis la création du campus. « J’ai deux temps forts en tête, assure-t-il. Le premier, c’est évidemment la rentrée inaugurale et l’arrivée de nos premiers étudiants. Le second, c’est le fait de justement voir cette promotion valider en quasi-totalité cette année malgré le contexte difficile de la Covid-19. Les voir réussir et passer en 2e année a été une grande satisfaction pour moi comme pour toute l’équipe ! » Le dirigeant apprécie enfin le retour à la normale de la vie étudiante sur le campus, avec des élèves profitant des locaux pour lancer des associations destinées à rythmer et diversifier leur quotidien. « Nous avons des étudiants prêts à monter une antenne locale des associations de musique et de danse déjà présentes à Paris. D’autres étudiants se sont manifestés pour mener des activités en lien avec l’œnologie… Cela démarre petit à petit, mais la motivation est bel et bien présente ! »


Focus sur Sup'Biotech à Lyon, l’autre ville des Biotechnologies

Posté le 13/10/2021

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :