Huit étudiants de Sup’Biotech récompensés lors du Biomim’ Challenge 2020

Huit étudiants de Sup’Biotech récompensés lors du Biomim’ Challenge 2020 pour leur contribution à la start-up Independent Living Base (ILB)
Actu. technologique
Entreprise
L'actu Biotech par les élèves
Projets et Recherche

Organisée en ligne le mardi 8 décembre, la finale du concours de projets bio-inspirés Biomim’ Challenge 2020 a remis le premier prix de la catégorie « Entrepreneurs » à la start-up Independent Living Base (ILB). Cette dernière y présentait son Food Container, un projet innovant développé, entre autres, par huit étudiants de la promotion 2021 de Sup’Biotech dans le cadre d’un partenariat lié au programme SBIP de l’école !

 

Huit étudiants de Sup’Biotech récompensés lors du Biomim’ Challenge 2020 pour leur contribution à la start-up Independent Living Base (ILB)

Le Biomim’ Challenge était organisé dans le cadre de l’événement Biomim’expo

 

Devant leurs écrans, Anne-Laure Bourrouilh, Maëlle Corosu, Paul Goudeau, Vincent Le-Du, Eva Maillard, Lucie Manouvrier, Elise Roth et Chloé Penchemel avaient tous le sourire au moment de l’annonce des résultats de cette édition 2020 du Biomim’ Challenge. Et pour cause : en récompensant la start-up ILB, le concours récompensait également plusieurs mois de travail de la part de cette équipe composée d’étudiants de trois Majeures de Sup’Biotech (Recherche & Développement, Bioproduction & Qualité et Marketing & Management des produits), les félicitant ainsi d’avoir pris part à  une aventure audacieuse démarrée en début d’année. Chef de projet de l’équipe, Paul rembobine : « Tout a commencé en janvier quand, dans le cadre des SBIP, le fondateur et le président d’ILB, Pascal Benveniste, a contacté l’école pour lancer un appel à projet auprès des étudiants. Nous y avons répondu et, après des entretiens, avons eu la chance d’être sélectionnés. Normalement, les SBIP sont des projets qui durent de la 2e à la 5e année du cursus. Là, c’est un peu différent puisque nous étions déjà en 4e année quand nous avons répondu à l’appel d’ILB. De ce fait, nous avons fait le choix de changer complétement de direction et donc de développer un nouveau projet de A à Z ! »

 

Huit étudiants de Sup’Biotech récompensés lors du Biomim’ Challenge 2020 pour leur contribution à la start-up Independent Living Base (ILB)

 

Un défi complet, de la recherche au prototypage

Ce projet, au départ, n’était qu’un concept, celui d’une « base de vie indépendante » : une solution innovante d’agriculture urbaine capable de produire des légumes de qualité et variés tout au long de l’année grâce à un conteneur alimentaire isotherme (le fameux Food Container) totalement autonome en termes d’énergie et d’eau. Les étudiants de Sup’Biotech avaient donc fort à faire pour faire de cette belle idée une réalité. « Il n’y avait pas de techno au départ et nous avons tout développé en dix mois avec les autres membres de l’équipe ILB, de la R&D jusqu’à la conception du prototype, poursuit Paul. Notre mission se déroulait alors en plusieurs parties, divisées en quatre départements. En R&D, il fallait étudier toutes les possibilités de symbiose entre les plantes. Pour la production et qualité, il fallait se débrouiller pour penser les LEDs, la ventilation, le chauffage, etc. Le département marketing se chargeait de réaliser tous les devis et études de marché, la recherche de sponsors, la vieille concurrentielle… Enfin, le département informatique s’occupait essentiellement de l’automatisation de la base de vie – gestion automatique des lumières, de l’arrosage… ». Le tout en utilisant une approche bio-inspirée permettant de retranscrire dans ce conteneur l’environnement naturel d’une plante, comme la lumière du soleil, les variations de température, les nutriments présents dans le sol, l’eau, etc. Un challenge particulièrement relevé.

 

 

Un vrai travail d’équipe

Surmotivés et en osmose avec Pascal Benveniste, les futurs ingénieurs ont parfaitement su s’adapter pour atteindre leurs objectifs malgré le confinement et l’aspect inédit d’une telle collaboration. « Bien que c’était quelque chose de nouveau pour tout le monde, cela s’est très bien passé, analyse Paul, également responsable marketing pour ILB. Nous étions partis sur une base de travail, avec une réunion de 2-3h réunissant toute l’équipe chaque lundi – en présentiel au départ, puis en distanciel lors du confinement – pour partager ensemble des points de réflexion. Nous avons ensuite créé des plannings d’avancement de tâches de semaine en semaine. Tout était bien ordonné, bien organisé, pour permettre l’avancement du projet. »

 

Originellement prévue pour fin mars avant l’évolution de la situation sanitaire, une première version du prototype démarre au mois de mai, permettant la plantation de plantes en septembre et donc de premières analyses. Puis, en novembre, ILB passe une nouvelle étape en inaugurant une première base associée à un mobil-home habitable sur un terrain prêté par la ville de Sartrouville. De quoi cultiver déjà des pommes de terre, des fraises, des tomates, des plantes aromatiques comme le thym ou le basilic… et aussi de l’ambition ! « On voulait absolument participer au Biomim’ Challenge de part la notoriété de cette compétition, son exposition et la plus-value qu’elle allait pouvoir apporter au projet. Au moment de l’annonce du premier prix, on était tous très heureux de se dire qu’en tant qu’étudiants, on avait pu prendre part à un tel projet récompensant notre travail et la fin de nos études. On est très fiers ! »

 

Huit étudiants de Sup’Biotech récompensés lors du Biomim’ Challenge 2020 pour leur contribution à la start-up Independent Living Base (ILB)

 

Un projet qui va se poursuivre

Auréolée de sa victoire au Biomim’ Chalenge, la start-up ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Ayant pour but de vendre clés en main ces bases de vie pour des missions scientifiques en milieu reculé, des missions militaires, des plans de logement social ou tout un tas d’autres projets ayant besoin d’une production autonome de nourriture, ILB compte permettre la plantation de nouvelles variétés, produire une version améliorée de son prototype et aussi poursuivre la R&D dans d’autres domaines, comme la culture de fleurs. Et pour ces nouveaux défis, elle pourra encore compter sur les étudiants de Sup’Biotech. « Certains membres de l’équipe vont d’ailleurs continuer à travailler sur le projet à l’avenir, soit en stage ou via un contrat de travail en CDD/CDI, explique Paul, plus que satisfait par ces mois d’efforts. Nous avons vraiment apprécié le fait de développer quelque chose de concret en bénéficiant du soutien et des moyens d’une entreprise, mais aussi d’une agence de communication et de différents partenaires ! C’est une expérience entrepreneuriale et de création de projet très intéressante pour des étudiants comme nous ! »

Retrouvez ILB sur son site Internet et les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et LinkedIn).

 

Huit étudiants de Sup’Biotech récompensés lors du Biomim’ Challenge 2020 pour leur contribution à la start-up Independent Living Base (ILB)

 


Le partenariat avec Sup’Biotech vu par Pascal Benveniste, fondateur et président d’ILB

« Tous les étudiants ont été très impliqués et efficaces ! Quand ils n’avaient pas de réponse à une problématique qui se présentait à eux, ils faisaient preuve de créativité pour en trouver une, en faisant des recherches ou en sondant leurs contacts. C’était d’autant plus important que ce projet les a confrontés à énormément de problématiques nouvelles, sortant des sentiers battus et des programmes scolaires habituels. Ce projet pour eux, c’était la vraie vie, celle des sociétés, une vie où il se passe parfois des imprévus. Cela a mis en exergue leurs capacités de résistance, de patience. Ensuite, ils ont aussi su s’adapter à la temporalité des missions. Le marketing était plus léger avant l’été et plus actif ensuite par exemple, tandis que c’était l’inverse pour la partie conception/R&D. La partie informatique était plus dans la conception au début et plus dans la conception concrète à présent, etc. Bref, il y a eu une bonne efficacité, de bonnes compétences, une bonne intégration et une participation particulièrement utile au projet ! La compétence académique d’une personne, c’est une chose utile et incontournable, bien entendu. Mais il ne faut pas oublier l’importance qui réside dans la capacité d’un individu en tant que tel à s’adapter à un contexte changeant, des attentes inattendues et des problématiques peu connues. J’ai justement eu la chance de tomber sur des profils disposant de cette capacité essentielle d’adaptation, d’écoute et de réaction. Bravo à eux ! »

 

Huit étudiants de Sup’Biotech récompensés lors du Biomim’ Challenge 2020 pour leur contribution à la start-up Independent Living Base (ILB)

Posté le 11/12/2020

À propos

Sup’Biotech est une école d’ingénieur spécialisée en Biotechnologies à Paris et à Lyon, proche du monde de la Recherche comme du monde de l’Entreprise, qui propose une formation innovante en 5 ans après le bac. Ce cursus permet aux étudiants d’accéder rapidement à des postes à responsabilités, en France comme à l’International, dans les secteurs très porteurs de la santé et la pharmacie, de l’innovation agroalimentaire, de la cosmétique, de la bio-informatique ou encore de l’environnement. Les études, combinant fondamentaux académiques, projets étudiants et stages en entreprise, sont découpées en deux parties selon la norme européenne : le cycle Bachelor of Biotechnology (3 ans) et le cycle Expertise (2 ans). La formation des ingénieurs en Biotechnologies de Sup’Biotech est labellisée par Medicen Paris Région et Industries and Agro-Ressources (I.A.R.).
Sup’Biotech propose également une filière apprentissage à partir de bac+3, ainsi qu’une formation Bachelor en Biotechnologies, accessible après le bac. Sup’Biotech est un établissement d’enseignement supérieur privé habilité à délivrer le titre d’ingénieur et reconnu par l’État (arrêté du 15/12/14 et B.O du 08/01/15).

  • logo CTI
  • logo IAR

Venez nous rencontrer

Établissement privé d'enseignement supérieur technique - Inscription au rectorat de Créteil - Sup'Biotech est membre de IONIS Education Group comme :